AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 NDDL Les Echos du 19 février

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oli178
Beech 1900D


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: NDDL Les Echos du 19 février   Mer 07 Mar 2007, 21:59

Copyright les Echos
... prochaine mise en concurrence de la construction et la gestion du futur aéroport de Nantes ... 500 millions doivent être mobilisés pour une ouverture à partir de 2012.

... Les conclusions de l'enquête d'utilité publique, qui s'est achevée le 30 novembre 2006, sont attendues le 18 avril prochain, ce qui permet d'envisager une déclaration d'utilité publique à l'automne au plus tôt. Le projet sera soumis au Conseil d'Etat avant de donner lieu à un décret. Il faudra ensuite compter un an et demi d'études et au moins deux ans de travaux au consortium qui sera choisi, ce qui permet d'envisager une ouverture entre 2012 et 2015, selon les estimations des observateurs.

Cet unique projet français de construction de grand aéroport généraliste suscite la convoitise des groupes de travaux publics français et étrangers habitués des concessions. Tous attendent la procédure de mise en concurrence prévue pour 2007, sans que sa date de lancement soit encore précisée. Le lauréat devra assumer une délégation de service public (DSP) incluant la construction de la plate-forme mais aussi sa gestion. La DSP actuelle, aux mains de la Chambre de commerce et d'industrie de Nantes, se termine fin 2009, mais le gestionnaire en place peut anticiper cette échéance.

Compte tenu de l'ampleur de l'investissement _ 500 millions d'euros hors dessertes terrestres et hors navigation aérienne _, la loi de 2005 qui prévoit la création de sociétés d'exploitation aéroportuaires ne s'applique pas à Notre-Dame-des-Landes, ce qui laisse le champ libre au privé. La CCI, au cas où elle serait obligée de s'effacer après la mise en concurrence, transférerait son personnel aéroportuaire pour le mettre à la disposition du nouvel opérateur. Le choix du consortium dépendra largement de sa capacité d'investissement dans la nouvelle plate-forme. Pour l'heure, l'Etat ne s'est engagé sur aucun chiffre, mais la valorisation des 250 hectares de terrains sur l'emprise de Nantes-Atlantique, l'équipement existant, devrait permettre de financer une partie du projet. La piste actuelle serait préservée pour les besoins d'entreprises, au premier rang desquelles Airbus.

Large consensus
Les collectivités dont la région des Pays de la Loire, le département de Loire-Atlantique et Nantes Métropole comptent s'associer à la desserte de Notre-Dame-des-Landes via un projet de tram-train entre Nantes et Châteaubriant. Le coût de cette ligne est estimé à 144 millions d'euros et les études sont inscrites au contrat de projets Etat-région. L'inconnue demeure sur le financement de la bifurcation qui desservira l'aéroport lui-même. Le dossier fait l'objet d'un consensus assez large dans le département avec 63 % des habitants favorables, selon un sondage Ifop commandé par le conseil général ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
NDDL Les Echos du 19 février
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JACKSON (lévrier greyhound)
» ORPHé (lévrier du pharaon)...URGENT
» Marcotage d'un genévrier
» Carte de stationnement : parution de l'arrêté du 5 février
» genévrier malade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Discussions d'aérogares... :: La presse en parle-
Sauter vers: