Partagez
Aller en bas
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 1103
Localisation : Nantes • Paris
Date d'inscription : 29/03/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Les médias sur l'affaire Nantes-Londres

le Mar 03 Fév 2009, 08:28
Ryanair est venue à Nantes sans subventions

La compagnie aérienne Ryanair n'a pas obtenu d'aides particulières de la part de collectivités pour venir ouvrir la ligne Nantes Londres en 2006. La compagnie aérienne Ryanair n'a pas obtenu d'aides particulières de la part de collectivités pour venir ouvrir la ligne Nantes Londres en 2006.
En janvier 2006, la compagnie à bas coûts a ouvert sa ligne vers Londres sans subventions. Aujourd'hui, elle s'interroge pour la suite.


L'annonce de la suspension, fin mars, de la liaison directe Nantes-Londres par la compagnie aérienne à bas coût Ryanair a fait réagir les usagers sur notre site Internet. Cette destination a ses habitués et une éventuelle disparition de cette ligne inquiète. Tout est loin d'être définitivement perdu. Le programme de l'été à l'aéroport commence le dernier dimanche du mois de mars et toutes les rotations se montent actuellement auprès des compagnies aériennes. À l'aéroport, difficile d'imaginer ce créneau non repris par une compagnie. Easyjet, autre opérateur à bas coûts, ne s'est pas encore prononcé sur une reprise ou non de ces vols vers Londres-Gatwick. Sollicitée, leur direction n'a pas souhaité répondre.

Plusieurs internautes, sur notre forum ouvert sur www.ouest-france.fr, font référence à des subventions publiques obtenues par la compagnie Ryanair pour venir s'installer en France. A Nantes, il n'en est rien.

La politique tarifaire de l'aéroport nantais s'applique à toutes les compagnies aériennes selon les mêmes principes, sans exception : « Nos conditions d'accueil peuvent prévoir une réduction de 80 % des redevances liées aux atterrissages et aux passagers la première année si la ligne ouverte est nouvelle et propose au moins 24 fréquences l'été et 18 l'hiver », explique-t-on à l'aéroport de Nantes. Ce tarif dégressif passe à 60 % de réduction la deuxième année et moins 10 % seulement la troisième année. Ryanair n'a pas bénéficié de ces avantages quand elle a ouvert sa ligne vers Londres. La desserte existait déjà en janvier 2006. En revanche, elle a obtenu cette ristourne pour l'ouverture de la liaison vers la ville de Shannon, en Irlande, qui n'existait pas à l'époque.

Aujourd'hui, Corsairfly, filiale du groupe Nouvelles Frontières, ouvre un vol direct Nantes-Québec mais ne va pas proposer assez de rotations pour profiter de ce tarif alléchant !

Élisabeth BUREAU.
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 1103
Localisation : Nantes • Paris
Date d'inscription : 29/03/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les médias sur l'affaire Nantes-Londres

le Mar 03 Fév 2009, 08:29
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum